Actualités

Briefing de printemps de HP Inc pour les analystes

20 avril 2018

HP Inc. a convié DataMaster Lab à son briefing de printemps qui s’est tenu la semaine dernière.
Le déploiement et l'adoption des machines A3 PageWide dépassent toutes les attentes, selon David Laing, vice-président et responsable du A3 et du contrat de commercialisation des produits futurs. Dans l'ensemble, les machines A3 de HP se vendent mieux que prévu en Europe, mais légèrement moins bien en Amérique du Nord. Le principe d'intégration des revendeurs en cinq étapes est également appliqué aux ex-concessionnaires Samsung, et tous bénéficient de la formation commerciale HP. Les applications et les procédures de support technique MPS/Smart Device Services de HP sont bien accueillies par les concessionnaires nouvellement inscrits, et, selon David, elles permettent de réaliser jusqu'à 20 % d'économies en réduisant les coûts d'assistance aux concessionnaires.

Le mercredi a également vu le lancement de deux nouvelles gammes, les séries HP Managed P774 et P779. Ces imprimantes A3 et copieurs PageWide (jet d'encre) ont moins de mémoire et des disques durs plus réduits que les machines P777 sorties en 2017 ; ils s'adressent donc à des clients qui ne cherchent pas à installer et à payer un système intégré. Les nouvelles machines se vendront au minimum 300 $ de moins. Toutes les machines HP PW ont une comptabilité des travaux intégrée.

HP va fournir des finisseurs externes pour les séries PageWide A3 en juillet. Ces unités de finition pourront réaliser des travaux d'agrafage, seront dotés des perforatraices à 2 ou à 4 trous - mais ne pourront pas plier.  HP Europe nous disent que des unités de finition piqure à cheval suivront.

Toutes les machines HP A3 sont compatibles avec le pack d'assistance, d'administration et de gestion des consommables à distance Smart Device. SDS permet à HP de respecter ses promesses relatives à la sécurité : les machines exécutant SDS peuvent être surveillées, chaque faille de sécurité peut ainsi être repérée, tous comme les nouveaux risques (intrusion d'exécution, micrologiciels ou hacks de BIOS) identifiés et atténués par HP.

À côté de cette liste de risques atténués, l'inspecteur de connexion HP, qui surveille les connexions réseau (en particulier les anomalies DNS) ajoute une sécurité supplémentaire.
Citons ici Christoph Ruef, vice-président et directeur général de l’impression de HP pour les Amériques, dans une interview accordée à ChannelPro :

"Vous pouvez maintenant gérer une imprimante sur votre réseau, tout comme vous gérez un PC sur le réseau.
Personne d'autre ne peut le faire.
Il n’existe pas vraiment d'autre entreprise informatique comparable à HP
.".
C'est la raison pour laquelle HP axe son discours sur la sécurité sur la sécurité du système plutôt que celle du contenu ou du document : l’entreprise est en mesure de tirer parti de l'avantage qu’elle a en tant que fabricante de serveurs.

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (68)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X