Actualités

Microsoft Universal Print, une aubaine pour YSoft, Canon et leurs clients !

24 juillet 2020

A l’heure de la migration générale des services vers le cloud, Microsoft prend le train en marche et annonce la sortie d’Universal Print. Les utilisateurs d'Office 365 qui souscriront un abonnement au nouveau service pourront désormais imprimer plus facilement à partir du cloud Office 365 et accéder à des fonctions jusqu'à présent uniquement disponibles sur des serveurs d'impression locaux physiques. C’en est également terminé des files d'attente individuelles configurées et gérées par les administrateurs serveur. Pour le plus grand plaisir de ces derniers, mais aussi celui de nombreux partenaires Microsoft et autres acteurs du monde de l'impression cloud et bureautique !

Canon a tout de suite perçu les avantages d’Universal Print, avant même certains de ses concurrents : « En partenariat avec Microsoft, nous nous engageons à soutenir Universal Print et à accompagner nos clients dans leur transformation digitale.» a déclaré Isamu Sato, directeur général chargé des opérations du secteur produits d'imagerie bureautique chez Canon Inc.

La solution uniFLOW de Canon a aidé les clients du constructeur à gérer un fonctionnement hybride entre le cloud et l'impression sur site. uniFLOW 2020 v2, également lancé récemment, propose dans un seul et même logiciel les solutions sur site et dans le cloud. Mais l'accent est également mis sur l'harmonisation du cloud avec le résultat de l'analyse sur site. Grâce au nouvel uniFLOW, nombre de clients n'auront plus besoin d'un serveur de numérisation par implantation.

Parmi les autres améliorations apportées par uniFLOW 2020 v2, citons la possibilité pour les les utilisateurs de Chromebook d’imprimer directement depuis leur machine, en prévision de la fermeture de Google Cloud Print à la fin de l'année. Les nouveautés de la solution UniFLOW ne concernent donc pas uniquement Microsoft !

Nous avons souvent été impressionnés par les performances commerciales et techniques de Y Soft, et le lancement cette semaine de leur connecteur d'impression universel YSoft SAFEQ ne fait pas exception. Il est gratuit pour tous les utilisateurs de YSoft SAFEQqui pourront bénéficier immédiatement de Universal Print, que leurs plates-formes d’impression soient entièrement sur site, entièrement basées sur le cloud, ou, comme pour la plupart d'entre nous, « c'est compliqué » (c'est-à-dire un mélange des deux).

Enfin, Konica Minolta Europe et États-Unis ont tous deux lancé cette semaine également leurs services mondiaux d'impression dans le cloud ; mondiaux certes, mais tout de même soigneusement séparés entre une grappe de serveurs nord-américaine et une grappe européenne, ceci afin de gérer les exigences contradictoires du RGPD et du Patriot Act. Des deux côtés de l’Atlantique, Konica Minolta est reconnu comme un pur fournisseur de services informatiques, en particulier pour les PME ; pour ces dernières, l'intégration du service d'impression cloud dans la plate-forme bizhub Evolution représente un vrai casse-tête, qu’elles peuvent désormais sous-traiter à Konica Minolta.

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (23)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X