lundi 17 décembre 2018
Actualités
archives

Konica Minolta lance la cuvée 2015 de sa gamme A3 couleur   24 août 2015   


Pour chaque constructeur de solutions d'impression bureautique, la gamme des multifonctions A3 couleur est stratégique.
 
Il y a quelques années, on pensait même que la couleur allait presque définitivement supplanter le noir et blanc dans les bureaux - comme le prouvent les investissements moindres consentis par certains constructeurs pour l'évolution de leur gamme monochrome. La crise financière étant passée par là, ce segment a finalement résisté mieux que prévu et les offres noir et blanc A3 évoluent désormais pour la grande majorité des constructeurs en parallèle à celle de l'offre couleur et bénéficient des mêmes avancées technologiques, notamment pour l'impression mobile (protocoles AirPrint, Google Cloud Print ou certification Mopria) ou la numérisation (intégration de plus en plus poussée des fonctionnalités de reconnaissance de caractères, en option voire en standard, au format PDF texte voire Office Open XML, c'est à dire Word, PowerPoint ou même Excel).
 
Cette livrée 2015 de Konica Minolta ne fait pas exception à la règle. Le constructeur, qui a annoncé en juillet être leader du marché européen de l'impression bureautique couleur A3 avec 21,2% de part de marché et 141 300 machines vendues sur le Vieux Continent, a lancé presque simultanément ses produits noir et blanc et ses produits couleur. Néanmoins, en 2013, année du précédent renouvellement de gamme bureautique pour Konica Minolta, chaque machine existait avec la même référence en version "C" (pour couleur) et "non C" (pour les machines monochromes), cette fois-ci le choix a été fait de différencier les modèles couleur avec une terminaison en "8" (C308, C368) tandis que les modèles noir et blanc se finissent par 7 (bizhub 227, bizhub 287, bizhub 367), en dépit d'un lancement quasi concomitant. Traditionnellement, le dernier chiffre de la référence d'un produit Konica Minolta A3 représente la génération de la machine, tandis que les deux premiers correspondent à sa vitesse.
 
On peut d'ailleurs constater que sur la gamme couleur, le positionnement jusque là un peu décalé en termes de vitesses (22 ppm / 28 ppm / 36 ppm, là où beaucoup de constructeurs privilégient les chiffres "ronds" 25, 30, 35 ppm) n'a pas été pleinement reconduit. Si le modèle couleur 22 ppm actuel, la Konica Minolta bizhub C224e, reste commercialisé jusqu'à la fin de l'année, il sera remplacé par une bizhub C258 qui imprime à 25 ppm. La bizhub C308 fonctionne à 30 ppm, et seule la Konica Minolta C368 conserve sa petite originalité à 36 ppm. Si l'impact pour les utilisateurs de 2 ou 3 ppm de différence est pour ainsi dire nul, cette différence ne sera pas anodine pour les appels d'offres où un cahier des charges requérant une vitesse minimale de 25 ppm obligeait un revendeur Konica Minolta à proposer un produit plus coûteux que ses concurrents Canon ou Xerox qui pouvaient proposer un produit provenant de la plateforme 20/25 ppm - différente de celle des produits compris entre 30 et 50 ppm.
 
Techniquement, les nouveautés les plus flagrantes de cette nouvelle gamme Konica Minolta concernent les possibilités en matière d'impression mobile et l'amélioration apportée à la consommation électrique en veille, un domaine sur lequel les contructeurs ne cessent d'innover pour pouvoir afficher la consommation électrique typique - la TEC - la plus faible possible. Sur cette gamme de machines, la consommation affichée en veille est un record : 0,3 W si la fonction réveil par la fonction télécopie n'est pas requise (0,6 W dans le cas contraire).
 
Pour l'impression en mobilité, il est possible d'imprimer directement et sans application spécifique depuis un système (tablette ou smartphone) Apple iOS ou Google Android à partir de la version 4.4 (KitKat), grâce à la compatibilité avec les normes AirPrint et Mopria. À cela s'ajoute désormais la compatibilité optionnelle avec la norme NFC, qui facilite l'appairage des deux équipements : on pose son mobile sur le copieur et il est reconnu. Cela permet d'initier l'impression mobile ou de s'authentifier pour libérer une impression lancée depuis un ordinateur.
 
Retrouvez les caractéristiques complètes de ces nouveaux équipements sur votre portail DMO !

tags : Konica Minolta  



Datamaster Online (DMO) est un portail de benchmark, une source d'analyses et d'évaluations, de comparaison d'informations techniques et fonctionnelles des forces et faiblesses des produits et leur TCO.  Laboratoire de tests indépendant.
En savoir plus sur DMO :


13 déc. 2018  

10 déc. 2018  

06 déc. 2018  

05 déc. 2018  

05 déc. 2018  

04 déc. 2018  

28 nov. 2018  

28 nov. 2018  

20 nov. 2018  

20 nov. 2018  

15 nov. 2018  

15 nov. 2018  

14 nov. 2018  

12 nov. 2018  

05 nov. 2018  

24 oct. 2018  

22 oct. 2018  

19 oct. 2018  

09 oct. 2018  

03 oct. 2018  

01 oct. 2018  

24 sept. 2018  

21 sept. 2018  

11 sept. 2018  

11 sept. 2018  

06 sept. 2018  

06 sept. 2018  

04 sept. 2018  

29 août 2018  

24 août 2018  

Liste des news liées, pages : 1    2    3    4    5    6    7    8    9    10    11    12    13    14    15    16    17    18    19    20    21    22    23    24    25    26   

Accès au portail DMO

Actus structure
Print Audit intègre ECi Software Solutions
13 décembre 2018

ECi Software Solutions, poids lourd des solutions de gestion d'entreprise sur le cloud, a annoncé l'acquisition le 30 novembre dernier de Print (...)

10 décembre 2018


06 décembre 2018


05 décembre 2018

LinkedinTwitterViadeo
structure