jeudi 13 décembre 2018
Actualités
archives

Les nouveaux jet d’encre de HP : est-ce que l’encre peut trouver sa place dans les entreprises ?   09 avril 2014   


L’avis d’Andy Slawetsky d’Industry Analysts, notre partenaire distributeur américain :

« J’ai pu voir les nouvelles imprimantes jet d’encre couleur Officejet Enterprise (les X555 et X585) de HP récemment, lors d’une réunion d’analystes organisée par HP au début du mois de mars à Boston. J’ai également un X576w – une machine moins récente – qu’ils m’ont fait parvenir la semaine dernière et que j’ai donc eu la chance de tester.

La technologie utilisée dans ce produit était déjà utilisée dans les produits Edgeline que HP avait tenté d’introduire sans succès sur le marché des entreprises il y a quelques années. Depuis que ce produit a été retiré, trop tôt selon moi car je sentais que HP avait trouvé quelque chose, la technologie a évolué, au point le constructeur propose maintenant des machines de 72 pages par minute en couleur pour moins de 1 000 $ (le prix sur le marché européen n’est pas encore connu à l’heure où ces lignes sont écrites). Incroyable, non ?

HP utilise une tête d’impression de la largeur de la feuille à imprimer : cela permet à la tête d’impression de rester fixe plutôt que de devoir balayer sans cesse la surface à imprimer comme le font les imprimantes jet d’encre traditionnelles. Le résultat de cette technologie est qu’elle permet d’atteindre des vitesses d’impression très rapides en utilisant une technologie beaucoup plus écologique que les imprimantes laser.

En quoi est-elle plus écologique ? D’abord parce que cette technologie utilise peu d’énergie. Contrairement à d’autres modèles jet d’encre qui basculent entre les différents modes de temps à autre pour permettre à l’encre de continuer à rester en mouvement, de se purger, etc. ; ces appareils utilisent très peu d’énergie en veille. À moins que j’ai manqué ces cycles occasionnels (ce qui est possible), ces imprimantes ne subissent pas ce procédé, ce qui leur permet d’économiser de l’énergie et de l’encre.

Quand une imprimante laser imprime, elle utilise une énorme quantité d’énergie pour charger le module photorécepteur, fixer l’image sur le papier… Elle utilise aussi des produits chimiques toxiques, des métaux et d’autres matériaux dangereux, et rejette une quantité d’ozone plus importante dans l’atmosphère.

L’impression jet d’encre est un processus naturel. L’appareil vaporise simplement de l’encre, qui est ensuite imprégnée dans le papier. Aucun four n’est nécessaire. HP déclare que sa machine consomme 80 Watts lors de l’impression. Vous pouvez facilement comparer cette consommation avec des machines équivalentes sur DMO
.
Un client grand compte qui utilise des milliers d’imprimantes pourrait réduire sa consommation énergétique de manière significative en remplaçant son parc d’imprimantes laser par des appareils jet d’encre. Il réduirait également le recyclage nécessaire au fonctionnement des produits laser, en termes de cartouches et d’emballages.

Quel est mon avis sur ces imprimantes ? Personnellement, je les aime beaucoup. Elles ressemblent à de « vraies » imprimantes bureautiques. Les cartouches ont une capacité assez grande (10 000 pages) et le coût d’impression par page est très bon avec un coût d’environ 0,013 $ par page en monochrome et 0,066 $ en couleur (pour un taux de couverture standard) selon un calcul effectué à partir des prix Amazon.com et de la capacité des cartouches publiée par HP.

Les nouvelles imprimantes ont la même interface que les HP Laserjets, qui bénéficie pleinement de la plateforme ouverte d'extension (OXP) de HP et qui permet enfin aux clients d’intégrer des machines jet d’encre dans leurs processus.

Allons à l’essentiel. Est-ce que les imprimantes jet d'encre peuvent réussir sur le marché des entreprises ? HP pense que oui. Epson aussi, avec ses produits qui utilisent des sacs d’encre au lieu de cartouches, pour être plus écologiques.

Cependant, les clients difficiles qui sont habitués au laser resteront dubitatifs face à ces produits. Les clients à la pointe qui ne sont pas dérangés par un mix entre laser et encre ou qui n’ont pas peur d’essayer de nouvelles technologies, les clients avec des considérations environnementales et les clients avec de grands parcs d’imprimantes laser peuvent voir ces imprimantes comme une option légitime. Le plus gros problème d’HP et d’Epson est que les gens considèrent toujours l’encre comme une technologie inférieure. Ces constructeurs doivent donc mener une rude bataille pour essayer de supplanter les produits laser. »

Découvrez le blog Industry Analysts, Inc. d’Andy Slawetsky.



tags : HP  



Datamaster Online (DMO) est un portail de benchmark, une source d'analyses et d'évaluations, de comparaison d'informations techniques et fonctionnelles des forces et faiblesses des produits et leur TCO.  Laboratoire de tests indépendant.
En savoir plus sur DMO :


10 déc. 2018  

06 déc. 2018  

05 déc. 2018  

05 déc. 2018  

04 déc. 2018  

28 nov. 2018  

28 nov. 2018  

20 nov. 2018  

20 nov. 2018  

15 nov. 2018  

15 nov. 2018  

14 nov. 2018  

12 nov. 2018  

05 nov. 2018  

24 oct. 2018  

22 oct. 2018  

19 oct. 2018  

09 oct. 2018  

03 oct. 2018  

01 oct. 2018  

24 sept. 2018  

21 sept. 2018  

11 sept. 2018  

11 sept. 2018  

06 sept. 2018  

06 sept. 2018  

04 sept. 2018  

29 août 2018  

24 août 2018  

27 juil. 2018  

Liste des news liées, pages : 1    2    3    4    5    6    7    8    9    10    11    12    13    14    15    16    17    18    19    20    21    22    23    24    25    26   

Accès au portail DMO

Actus structure
LRS fait l'acquisition de Drivve Inc.
10 décembre 2018

Levi Ray & Shoup, Inc. (LRS) a annoncé l'acquisition de Drivve Inc. ainsi que de ses filiales européennes. Ce fournisseur de logicie (...)

06 décembre 2018


05 décembre 2018


05 décembre 2018

LinkedinTwitterViadeo
structure