Actualités

Bureautique stories 3 L’intégration d’un jeune vendeur

09 mai 2022

J’avais une putain de paire de pompes pour mon premier jour. Une paire de pompes hyper lookée que tout le monde va reluquer. Mais à l’entrée de la taule : y’a du monde qui piétine devant mes Richelieu à 250.
 
C’était la paire de pompes. Celle qui fait baisser les regards au niveau de mes orteils, histoire que mes yeux pointent l’horizon. Mais je suis resté planté à la verticale. Mon boss m’a oublié. Il a zappé le jour de mon intégration, alors l’assistante m’a casé dans un coin. C’est dégradant, je regarde mes pompes.
 
En 2 phrases, le programme de mon intégration était réglé : « ce matin, tu tournes avec Gérard, cet aprem avec Enzo. D’un côté, le seigneur des séniors en déambulateur. De l’autre, Enzo les belles godasses. « Tu verras à la fin de la journée, y’a toujours des gros paquets à côté de ses souliers ! »
 
Gérard, c’est un vrai Gégé : génial et gênant. Direct, il m’a proposé un Stoptou, les bonbons à l’anis. C’était aussi un ancien de chez Ricard. Tellement généreux le Gérard qu’il m’a laissé conduire sa Clio en me demandant si j’avais tous mes points. C’était gênant de lui retourner la question, je ne lui ai pas demandé.
 
Gérard, il est comme le rouleau de papier fax : il n’en existe presque plus. Mais en tant que vendeur, il lui reste de la bobine. Il a encore des ficelles qui lui permette de tirer du bon de commande.
 
On a rendez-vous dans un tabac. Un kiosque de 9m2. On est là pour vendre un copieur à pièces qui va prendre 1/9 de l’espace. La copie à 0,5€. En étant raisonnable, on peut faire un CA de 15€ jour. 300/ mois. 3600 à l’année. « On vous livre à la fin de la semaine, c’est bon pour vous !?»
 
« Votre copieur, il est trop gros. Vous voyez, d’ailleurs, avec vous deux, je n’arrive pas à accueillir mes clients, on va arrêter là ». 
 
« Vous avez raison, la bataille du m2, c’est la véritable guerre ».
 
Voilà que le Gégé tire la ficelle : « rentabilité au mètre carré ». Si le copieur est placé de cette façon… on peut mettre en valeur les magazines sur le prince Charles. 
 
Le roi Gégé est mort. Le soupir du client : c’était le souffle d’une guillotine. Mais : « Écoutez, j’ai terminé mon contrat avec la machine à café. Je m’en débarrasse à la fin du mois, ok pour le copieur ».
 
Le roi Gégé n’est pas mort : Vive le R.O.I. ! Il a fait sa vente.

DataMaster : Bureautique stories 3 L’intégration d’un jeune vendeur

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (20)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X