Actualités

Finition découpée au laser: Konica Minolta annonce un accord européen exclusif avec MOTIONCUTTER

30 juillet 2020

La découpe des produits finis avec un laser plutôt qu'avec une matrice en acier (acier moulé pour former une lame profilée) permet d'économiser des heures de temps d'installation et d'économiser de l'argent car avec la "découpe laser numérique", il n'y a aucune matrice à fabriquer, et moins de déchets. Les opportunités pour les imprimeries sont énormes, et de la même manière que l'impression numérique rend les petites séries économiques, les plans de découpe laser peuvent être stockés sous forme de fichiers informatiques et rappelés en quelques minutes. Trouver une matrice préformée à réutiliser, puis la configurer peut prendre des heures.
 
L'un des fabricants de finitions découpées au laser numérique, MOTIONCUTTER de Stuttgart, en Allemagne, vient de conclure un accord exclusif avec Konica Minolta Europe. En plus de la vitesse et des autres avantages de coûts offerts par cette technologie, les spécifications de l'appareil MOTIONCUTTER sont assez impressionnantes. 
  • Découper, (micro) perforer, froisser, graver et personnaliser avec toutes ces fonctions en un seul passage pour chaque feuille
  • Les feuilles sont placées sur un système de courroie breveté où une tête laser traite les feuilles dans trois modes d'exécution - continu, démarrage et arrêt, ou statique pour les objets lourds ou en trois dimensions
  • L'une des plus larges gammes d'épaisseur de substrat sur le marché - de 54 g / m2 à 150 mm de hauteur de substrat!
Au cas où vous n'auriez pas vu la découpe laser en action, regardez cette vidéo!

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (23)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite