Actualités

Pour Xerox, des bénéfices au-delà des attentes et des actions en hausse

01 février 2019

Xerox a dépassé les attentes des spécialistes en matière de bénéfices au quatrième trimestre 2018 et ses actions ont bondi de 6 %. Des résultats qui tendent à valider le recentrage de la marque voulu par la nouvelle direction.

La société a en effet entrepris de rationaliser ses activités ainsi que d'intensifier le rythme de ses opérations sous l'impulsion de ses investisseurs militants Carl Icahn et Darwin Deason, aux affaires depuis l'année dernière.

Retour en arrière : l'an dernier, Xerox s'était résolu à se laisser absorber par son partenaire de longue date, le japonais Fujifilm, pour contrer une inquiétante et persistante baisse des commandes de matériel d'impression et de copie. Mais Icahn et Deason ont mis leur veto et l'accord a été annulé.

Dans la foulée, les rênes de l'entreprise ont été confiées à John Visentin, nouveau directeur général et ancien bras droit d'Icahn. "Nous nous sommes concentrés sur un travail visant à éliminer toute forme de complexité dans notre processus de travail, sur une organisation plus efficace... et nous constatons avec les résultats de ce trimestre que ces efforts portent leurs fruits", a déclaré Visentin. "2019 démarre sous les meilleurs auspices.".

La société, basée à Norwalk, dans le Connecticut, a annoncé vouloir atteindre en 2019 un bénéfice ajusté par action (BPA) compris entre 3,70 $ et 3,80 $, bien au-dessus des prévisions des spécialistes du marché qui tablent plutôt sur à un BPA de 3,53 $ (données IBES Refinitiv)

Certains analystes ont cependant comparé le manque à gagner de 2,53 milliards de $ du chiffre d'affaires de Xerox au quatrième trimestre à leur prévision (2,56 milliards de $), se demandant si la seule réduction des coûts pouvait générer les bénéfices promis.

Shannon Cross, analyste chez Cross Research, s'interroge : "La grande question est de savoir de quelle manière ils seront en mesure d'atténuer les baisses de revenus, car leur capacité à réduire les coûts atteint ses limites et que, pour continuer à augmenter le BPA, ils doivent réellement augmenter leur croissance".

Le bénéfice net attribuable à Xerox s'est établi à 137 millions de $, soit 56 cents par action, contre une perte de 190 millions de $, ou 76 cents par action, un an plus tôt.

Au final, Xerox a dégagé un bénéfice de 1,14 $ par action, accompagné d'une diminution globale des coûts de 5 %, dépassant ainsi les estimations fixées à 1,04 $.

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (65)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X